Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

banniere_milieu
banniere_bas

Paris, le 22 janvier 2004 - N° 01-2004

Nouvelle année, nouveaux défis, nouvelles armes

2004 : nouveau(x) départ(s) ?

Notre environnement professionnel et social est tracé pour les prochains mois. La partition est écrite et les rôles dévolus. Il ne reste plus qu'à la jouer et c'est là qu'intervient un facteur déterminant : la dimension humaine, trop souvent ignorée. Les milliers d'hommes et de femmes chargés de concrétiser les importantes évolutions projetées par le Groupe, voient leur sort se jouer au quotidien. Ils doivent pouvoir compter sur des syndicats forts, qui expriment la diversité des opinions.

 

Les grandes lignes de ce que sera l'environnement professionnel et social des salariés du Groupe Caisse d'épargne pour les mois à venir ont été esquissées en 2003. L'état major étant nommé et la maîtrise d'ouvrage affectée, il ne reste plus qu'à préciser la constitution des équipes et à lancer les chantiers : voici pour la théorie.

Sans le personnel, rien ne se fera

La pratique, quant à elle, ne peut continuer à mépriser un facteur déterminant : les milliers d'hommes et de femmes chargés de concrétiser les ambitions du Groupe.

Certes, le développement de l'outil de travail et la pérennité des emplois supposent des adaptions et des évolutions. Mais si la stratégie s'écrit souvent sans eux, plus que jamais les représentants des salariés ont un rôle critique à jouer. L'une de leurs missions essentielles consiste à définir les meilleures règles sociales applicables à la communauté professionnelle, puis à les faire respecter.

Pour que ce partenariat social puisse s'exprimer , les employeurs doivent s'y inscrire loyalement et ne pas feindre d'ignorer les crises qui couvent (cf. centres informatiques).

Dans l'unité tout devient possible

Nous disposons d'une force essentielle : notre unité. Trop souvent dépréciée, elle est combattue en premier lieu par nos employeurs qui redoutent cette arme décisive, dans le cadre d'un rapport de force érigé en contre-pouvoir.

C'est donc bien sur le terrain d'une unité conçue pour la réalisation d'objectifs ambitieux et réalistes, dans la reconstruction d'un socle social digne de ce nom, que se situe notre premier combat.

Notre engagement interprofessionnel

L'évolution du périmètre professionnel, du contrat de travail collectif, du paysage syndical.., sont autant d'éléments majeurs impactant le champ de réflexion et d'expression des syndicats du Groupe et donc leur organisation.

A l'origine, nous partagions avec les autres composantes du Groupe des Dix (union syndicale interprofessionnelle que nous avons contribué à créer), une communauté de positions, d'analyses et de pratiques syndicales. Depuis la multiplication en son sein de syndicats minoritaires, cela est devenu chose rare. Ce constat nous a conduit à concrétiser une réflexion, initiée il y a quelques mois, sur l'engagement interprofessionnel du Syndicat Unifié et à trancher. L' Union nationale des syndicats autonomes ( Unsa ) est désormais notre structure interprofessionnelle d'affiliation.

 

C'est en prenant notre avenir en main et en restant ouverts aux difficultés de l'autre, que nous rendrons à notre environnement professionnel et social, la sérénité, la solidarité et l'humanité qui lui font souvent défaut.

 

Le secrétariat national

Bernard Charrier, Gérard Commarmond, Patrick Galpin, Serge Huber


   

Imprimer  
Avant d'imprimer, pensez à l'environnement


Internet Explorer 4 Pour obtenir Internet Explorer, veuillez cliquer ici... et supérieur
Affichage optimisé 800 x 600
Page mise à jour le : 3/01/06 13:01
Copyright © 2002-
compteur
Déclaration Cliquez ici pour accéder au site n°801353 du 22 avril 2002