Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

banniere_milieu
banniere_bas

Paris, le 16 octobre 2002 - n° 27-2002

 

Jean-Claude BONNET nous a quitté

Jean Claude BONNET

 

C'est l'ombre pâle d'un père
qui mourut en nous nommant ;
C'est une sour, c'est un frère
qui nous devance un moment ;
Tous ceux enfin dont la vie,
un jour ou l'autre ravie,
emporte une part de nous,
semblent dire sous la pierre :
« Vous qui voyez la lumière
de nous vous souvenez-vous ? »

Pensées des morts
Lamartine

Notre ami Jean-Claude Bonnet est décédé la semaine dernière après avoir lutté plusieurs mois contre une maladie sournoise qui finalement l'a emporté. Le Syndicat Unifié est profondément touché par cette  disparition. Notre camarade a consacré toute sa vie, son énergie et ses convictions à l'action sociale.

Entré à la Caisse d'Épargne de Paris en 1959, il rejoint la même année le Syndicat Unifié et en devient un membre très actif. Dans le même temps, il crée une association dont l'objectif était de permettre aux familles modestes d'acheter au prix de gros, des denrées alimentaires.

En 1968, Jean-Claude participe activement au mouvement de grève et propose lors du conflit, la création de la carrière minimum garantie, mesure qu'il considère indissociable de toute justice professionnelle.

Dès le début des années 70, il entre au secrétariat national du Syndicat Unifié ou il a oeuvré de façon constante à l'amélioration de notre statut social.

Son engagement lui fera occuper pendant plus de dix ans le poste de secrétaire du comité d'entreprise de la caisse d'épargne de Paris, avant de poursuivre comme représentant du personnel au cos de cette même entreprise.

 

La MNCE aussi lui doit énormément.

En effet, en 1993, alors qu'il occupe une fonction de directeur départemental adjoint à la caisse Ile de France Paris, il accepte la Présidence de la Mutuelle Nationale des Caisses d'Épargne quand celle-ci traverse ses heures les plus sombres et que beaucoup ne lui voient aucun avenir.

Après huit ans d'un travail acharné, à fédérer les énergies autour de la MNCE et à faire émerger un consensus que nul n'envisage de remettre en cause, il passe le relais pour se consacrer à un autre combat : celui contre la maladie qui l'assaille.

La couverture santé de haut niveau qui est la nôtre aujourd'hui et que chacun partage avec plus de 110.000 autres personnes, c'est en grande partie à lui que nous la devons.

Ce militant humaniste, disponible, sincère, a toujours su conjuguer conviction et efficacité. Fidèle à ses engagements, il a montré la voie à de nombreux militants plus jeunes poursuivant aujourd'hui l'action qu'il avait entreprise et dont il disait lui-même qu'elle ne serait jamais terminée.

Jean-Claude a été inhumé vendredi 11 octobre, entouré de sa famille et de ses nombreux amis.

 

Le secrétariat national

Bernard Charrier, Gérard Commarmond, Patrick Galpin, Serge Huber, Bettina Larry

 


   

Imprimer  
Avant d'imprimer, pensez à l'environnement


Internet Explorer 4 Pour obtenir Internet Explorer, veuillez cliquer ici... et supérieur
Affichage optimisé 800 x 600
Page mise à jour le : 3/01/06 13:01
Copyright © 2002-
compteur
Déclaration Cliquez ici pour accéder au site n°801353 du 22 avril 2002