Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

banniere_milieu
banniere_bas

L'Ecureuil quitte la CDC pour s'unir aux Banques Populaires

C'est fait. Comme prévu, le conseil de surveillance de la Caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE) a approuvé hier les modalités de cession par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) des 35 % qu'elle détenait au capital et le projet de création d'un holding commun avec les Banques Populaires baptisé NatIxis.

Un protocole d'accord a été signé qui règle les conditions de séparation entre la CDC et l'Ecureuil. Il prendra définitivement effet une fois approuvé par les conseils d'orientation et de surveillance des Caisses d'Epargne. Il prévoit que la sortie de l'établissement public, moyennant un prix global de 7 milliards d'euros, se fasse « dans les meilleurs délais suivant la réalisation du projet NatIxis ».

Si le rapprochement avec les Banques Populaires ne se faisait pas avant le 30 juin 2007, « la CDC sortirait du capital de la CNCE avec paiement en deux fois : le 30 septembre 2007 et le 30 septembre 2008 », indiquait hier l'Ecureuil. Cela se fera « par cession de titres à la CNCE ou aux Caisses d'Epargne », précisait la CDC.

Une lettre d'intention, qui devra être soumise aux comités d'entreprise des entités concernées au sein de l'Ecureuil, fixe les nouvelles relations industrielles entre le mutualiste et l'établissement public, notamment dans l'immobilier et l'assurance. Dans cette activité, l'Ecureuil précisait hier que la participation de la CNCE au sein de CNP Assurances, détenue en commun avec la CDC et La Banque Postale, sera inchangée.

Le rapprochement scellé

Ecureuil Vie, la filiale du mutualiste chargée de concevoir les produits d'assurance-vie fabriqués par la CNP pour être vendus par les Caisses d'Epargne, « a vocation à être intégrée dans CNP Assurances, qui en est déjà aujourd'hui actionnaire à 50 % ». Dans la foulée, l'Ecureuil et les Banques Populaires ont signé en fin de journée un accord en bonne et due forme scellant leur rapprochement.

CNP Assurances : des accords plus incitatifs avec les réseaux distributeurs

Commissionnement.

Dans un communiqué diffusé hier soir, CNP Assurances a confirmé la prolongation de ses accords commerciaux avec La Banque Postale et l'Ecureuil jusqu'au 31 décembre 2015, une clause de rendez-vous étant fixée en 2012 pour faire le point. Tout en indiquant que « les nouveaux accords comportent des conditions globalement analogues aux anciennes conventions », la CNP précise que certaines « inflexions » ont été intégrées. Ainsi, en assurance individuelle, le commissionnement sur la vente des produits en unités de compte - domaine où l'assureur souhaite progresser - « a été rendu beaucoup plus incitatif pour les réseaux ». Concernant les produits en euros, il est indiqué qu'« une nouvelle clause permettra d'intéresser les deux parties, assureur et distributeur, à l'amélioration des marges financières ». La prolongation du pacte d'actionnaires jusqu'en 2015 est acquise mais les choses restent à formaliser.


   

Imprimer  
Avant d'imprimer, pensez à l'environnement


Internet Explorer 4 Pour obtenir Internet Explorer, veuillez cliquer ici... et supérieur
Affichage optimisé 800 x 600
Page mise à jour le : 7/06/06 18:46
Copyright © 2002-
compteur
Déclaration Cliquez ici pour accéder au site n°801353 du 22 avril 2002