Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

banniere_milieu
banniere_bas

Les Banques populaires s'impatientent sur le dossier Natixis

Le groupe Banque Populaire, engagé dans un processus de rapprochement avec les Caisses d'Epargne, réaffirme le caractère "impératif" du respect du calendrier du projet Natixis. Tapant du poing sur la table, il se dit prêt à "tirer les conséquences" d'un désaccord persistant entre l'Ecureuil et la Caisse des dépôts.

"En dépit de l'avancée des différents chantiers relatifs au projet Natixis, les récentes déclarations de certains actionnaires de la Caisse Nationale des Caisses d'Epargne font peser sur la réalisation de l'opération de fortes incertitudes à quelques jours de la fin de la période fixée pour un projet d'accord", a déclaré ce matin le groupe Banque Populaire dans un communiqué. Les Banques Populaires font référence aux récentes passes d'armes entre les Caisses d'Epargne et la Caisse des dépôts et consignations (CDC) sur le projet Natixis auquel est fermement opposé l'établissement public, qui conteste à la fois la méthode et le fond. Rappelons que la CDC est détentrice de 35% de la Caisse Nationale des Caisses d'Epargne (CNCE). Francis Mayer, directeur général de la CDC, a déclaré jeudi dernier lors de l'assemblée générale de son établissement que la CDC ferait jouer son droit de veto à moins d'une "modification substantielle" de ce projet dont les grandes lignes ont été fixées et qui doit être soumis au vote des conseils des deux groupes le 1er juin au plus tard.

 

La Tribune 17/05/2006


   

Imprimer  
Avant d'imprimer, pensez à l'environnement


Internet Explorer 4 Pour obtenir Internet Explorer, veuillez cliquer ici... et supérieur
Affichage optimisé 800 x 600
Page mise à jour le : 20/05/06 14:30
Copyright © 2002-
compteur
Déclaration Cliquez ici pour accéder au site n°801353 du 22 avril 2002