Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

banniere_milieu
banniere_bas

NatIxis : les négociations entre la CDC et l'Ecureuil prennent un tour officiel [ 17/05/06 ]

 

Les contacts étaient jusqu'à présent officieux. Ils sont désormais ouvertement assumés par les deux parties. Dans l'entourage de la Caisse des Dépôts et Consignations, on se félicitait hier que « les conversations avec la Caisse nationale des caisses d'Epargne aient pris un tour plus régulier » depuis quelques jours sur le projet de rapprochement de l'Ecureuil avec le Groupe Banque Populaire autour d'un holding commun baptisé NatIxis. Un projet auquel l'établissement public, actionnaire à 35 % de l'Ecureuil, reste farouchement opposé, considérant qu'il est, en l'état, défavorable à ses propres intérêts patrimoniaux.

 

Reste à savoir de quoi l'on discute. Selon l'AFP, la cession par la CDC des 35 % qu'elle détient au capital de la Caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE) est « au centre des négociations ». « C'est l'un des sujets dont nous discutons mais ce n'est pas le seul, tempère-t-on à la CDC. A ce stade, toutes les hypothèses sont sur la table et aucune d'entre elles n'est privilégiée ». Quant à l'avancement des travaux, chacun l'apprécie différemment. Selon un responsable des Caisses d'Epargne, « les choses pourraient aller très vite. Peut-être avant la fin de la semaine ». La CDC a fait savoir hier qu'« elle dément catégoriquement les allégations selon lesquelles il pourrait y avoir un accord d'ici à la fin de la semaine. Nous n'en sommes absolument pas là ».

Les Echos du 17/05/2006


   

Imprimer  
Avant d'imprimer, pensez à l'environnement


Internet Explorer 4 Pour obtenir Internet Explorer, veuillez cliquer ici... et supérieur
Affichage optimisé 800 x 600
Page mise à jour le : 20/05/06 14:33
Copyright © 2002-
compteur
Déclaration Cliquez ici pour accéder au site n°801353 du 22 avril 2002